AccueilAmériqueL’origine des animaux totem

L’origine des animaux totem

- Se former -

L’homme et l’animal entretiennent d’étroites relations depuis la nuit des temps. Ces relations ont été dans différents rapports ; cohabitation, affrontements, exploitation, etc. Mais l’homme a aussi donné des dimensions spirituelles à l’animal, qui demeurent encore aujourd’hui sous forme de croyances et de traditions ancestrales. Parmi ces différents concepts ayant attribué des dimensions spirituelles au règne animal, figure celui des animaux totem. De quoi s’agit-il exactement ? Et d’où vient cette croyance ? C’est ce que nous allons découvrir.

Les animaux totem présents chez de nombreuses civilisations

Il est difficile d’attribuer le concept d’animal totem à un peuple ou une tribu en particulier, tant cette croyance était répandue, et parfois à des endroits très éloignés les uns des autres.

L’animal totem est un animal vénéré par un peuple, qui le considère comme son ancêtre, son protecteur, ou voire carrément comme une divinité.

Il faut toutefois dire que la plupart du temps, c’est en tant que protecteur que les anciens peuples considéraient leur animal totem.

- Annonce sponsorisée -

Nombreuses sont les civilisations ayant adopté ce concept. On le retrouve en effet en Afrique, où l’animal totem différait selon les tribus. Pour les swahilis, par exemple, c’était la gazelle, tandis que pour les Wanika, ce fut la hyène. Pour l’une comme pour l’autre de ces tribus, l’animal totem était vénéré, et sa mort célébrée plus majestueusement que le chef du clan lui-même.

On retrouve ce concept en Mongolie, à des milliers de kilomètres plus loin, où c’est le renard qui bénéficiait de la déférence du peuple. A sa mort, on sacrifiait un taureau, et on donnait lieu à quinze jours de funérailles !

animaux totem

Mais le peuple où les animaux totem étaient les plus répandus fut celui des Amérindiens.

Lorsque les gens parlent d’animaux totem, c’est généralement aux leurs qu’ils font référence. Les Amérindiens avaient une conception légèrement différente de celles que l’on a vues jusqu’à présent au sujet des animaux totem. Pour eux, il s’agissait d’un protecteur, et chaque personne avait le sien. Il existait donc non pas un seul, mais plusieurs animaux totem dans leur culture.

Lire aussi: chamanisme: 11 façons de reconnaître un vrai chaman

Comment trouver son animal totem ?

Cette culture amérindienne des animaux totem continue de se répandre aujourd’hui encore, non plus sous forme de croyance, mais en tant que tradition.

- Partenaire -

Ainsi, plusieurs personnes seraient curieuses de connaître leur animal protecteur, et pourquoi pas vous aussi.

Le faucon, l’aigle, l’ours, le renard, le loup, etc. Il existe une très grande quantité de potentiels animaux totem dans cette culture. Comment trouver le sien dans cette longue liste ?

Eh bien, votre animal-totem est à coup sûr un animal avec lequel vous entretenez des relations particulières. Par exemple, votre animal totem peut vous venir en rêve à plusieurs reprises.

Outre les rêves, la méditation est également un bon moyen de connaître son animal totem. Il est impératif d’être détendu lors de cette dernière.

Une autre technique assez répandue est de s’asseoir confortablement face à une feuille blanche, de fermer les yeux dans un état de détente total, et de laisser libre cours à vos mains pour dessiner. En rouvrant les yeux, l’animal le plus proche de la forme du dessin réalisé est votre animal totem.

- Publicite -

Newsletter

Restez toujours connectés avec le meilleur de l'information en recevant gratuitement notre newsletter
0FansJ'aime

Articles récents